Retour à “Gouverner Montpellier au XVIIIe siècle”

Participation au gouvernement de la ville et contestations

Colonne de la Liberté et de la Concorde élevée sur l’Esplanade, détail du socle gravé de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen
Estampe, c. 1790
Musée du Vieux-Montpellier, A 2011.0.82

Le gouvernement de la ville consiste en un rapport de forces entre groupes sociaux, entre individus et institutions. C’est la raison pour laquelle il suscite des adhésions, de l’indifférence ou de la résignation, des réticences et des oppositions qui peuvent prendre plusieurs formes.

Dans cette partie, la participation de la population au gouvernement de la ville sera examinée, tout comme les révoltes et contestations de l’autorité, puis les projets de « régénération » exprimés en 1789-1790.

Participation au gouvernement de la ville et contestations